Action 2

Co-développement d’un outil facilitant l’archivage et la récupération planifiés des fichiers informatiques

Leader : ISEN

Le but de cette action est de concevoir un logiciel qui permet à l’élève de classer ses documents selon une arborescence intuitive et adaptée au niveau de ses études (primaire, collège, lycée, études supérieures) et d’ouvrir automatiquement les bons documents en début de chaque cours, selon le planning de l’élève et le calendrier et l’heure donnés par le PC.

Une interface graphique doit être proposée à l’utilisateur afin de lui simplifier l’utilisation du logiciel.

Activité 2.1

Recrutement des sujets

Partenaires impliqués : APF/Urbilog/ISEN/REMORA/APEI Hazebrouk/, Sourdmedia)

Il s’agit de recruter les personnes identifiées comme éligible pour l’étude. La procédure de recrutement passe par la présentation du projet aux personnes identifiées afin d’avoir leur accord pour être inclus dans l’étude. Si leur réponse est positive, leurs noms et coordonnées seront ajoutés dans la base de données qui sera utilisée par le CIC-IT dans les activités A.2.2, A2.3, A2.6 et A2.7.

3 phases de recrutement :

Pour l’action 2.2 et 2.3, profils des participants (5 par profils) :

  • enfants malvoyants, au collège ou lycée, qui utilisent ou non des systèmes d’aide aux devoirs
  • enfants dyslexiques, au collège ou lycée, qui utilisent ou non des systèmes d’aide aux devoirs
  • enfants dyspraxiques, au collège ou lycée, qui utilisent ou non des systèmes d’aide aux devoirs
  • parent d’enfants ou personnes accompagnant l’aide au devoir des enfants avec troubles visuels ou cognitifs
  • professeurs de collèges ou lycées

Pour l’action 2.7, profils des participants (2/3 par profils) :

  • enfants malvoyants, au collège ou lycée, qui utilisent ou non des systèmes d’aide aux devoirs, scolarisé dans une école spécialisé
  • enfants dyslexiques, au collège ou lycée, qui utilisent ou non des systèmes d’aide aux devoirs, scolarisé dans une école spécialisé ou en milieu ordinaire
  • enfants dyspraxiques, au collège ou lycée, qui utilisent ou non des systèmes d’aide aux devoirs, scolarisé dans une école spécialisé ou en milieu ordinaire
  • professeurs, au collège ou lycée, école spécialisé

Livrable : une base de données contenant le nom, les coordonnées et le profil des utilisateurs

Activité 2.2

Analyse des besoins

Partenaire impliqué : ILIS-CIC -IT

Date : M1 à M3

Objectif : (1) Assurer la connaissance fine des besoins, des contraintes et des caractéristiques des utilisateurs cibles. (2) Les données recueillies permettront de donner des recommandations ergonomiques d’utilisabilité de l’interface et des fonctionnalités du logiciel pour guider la conception. Cette analyse permettra également aux ergonomes de définir les scénarios d’usage utilisés dans les phases d’évaluation.

Description du travail : Des observations et des entretiens seront menés auprès des utilisateurs cibles du logiciel pour comprendre leur utilisation de l’ordinateur dans la recherche de dossier informatique en classe. Ils seront menés auprès des catégories d’utilisateurs cibles du logiciel (5 personnes par catégorie) : i) les enfants malvoyants et deux profils d’enfants Dys (enfants dyslexiques et dyspraxiques), ii) les parents ou personnes accompagnant l’aide au devoir, iii) les professeurs. Il serait intéressant d’avoir accès à un groupe d’enfants/professeurs qui utilisent déjà un système concurrent.

Une analyse de la littérature sera réalisée dans le but d’identifier les règles d’identifier les principes de conception adaptés aux personnes présentant des déficits visuels.

Livrable : Un rapport d’analyse des contextes d’usage présentera une description structurée et argumentée des besoins et des attentes des utilisateurs finaux par rapport au logiciel et des spécifications fonctionnelles ergonomiques générales.

Activité 2.3

Evaluation formative

Partenaire impliqué : ILIS-CIC –IT + ISEN

Date : M4 – M7

Description du travail : Une évaluation experte, combinée à un test utilisateur, sera réalisée à cette étape par CIC-IT. La réingénierie sera assurée par l’ISEN.

L’évaluation experte consistera à analyser le prototype du logiciel en interrogeant sa conformité aux critères ergonomiques reconnus dans le domaine des IHM (Interfaces Homme-Machine). Elle est réalisée par plusieurs évaluateurs experts qui examinent l’interface de l’outil à partir de scénarios d’usage représentatifs de l’activité réelle des utilisateurs. Un délai pour la réingénierie du système doit être prévu avant l’évaluation avec les utilisateurs, si des problèmes d’ergonomie sont détectés (processus itératif du développement de logiciel). Le prototype final sera installé sur les ordinateurs des utilisateurs identifiés pour les tests.

Les tests utilisateurs consistent à observer 5 à 8 représentants de chaque profil utilisateur identifié (personnes différentes de celles ayant participé à la conception en action 2.2) utiliser le prototype dans des conditions standardisées le plus proche possible de la réalité. L’objectif est d’identifier des problèmes d’utilisabilité qui n’auraient pas pu être détectés dans les conditions des inspections ergonomiques qui se font sans les utilisateurs réels (ex. problèmes liés aux connaissances métier); des indicateurs tels que les erreurs, hésitations, comportements de détours etc. sont relevés.

Par ailleurs, ces évaluations seront menées de telle sorte à ce que les résultats obtenus permettent d’identifier les points forts et les points faibles du prototype afin de spécifier les choix de conception préférables en termes d’utilisabilité.

Livrable : Le livrable présentera la liste des recommandations pour la réingénierie du logiciel.

Activité 2.4

Conformité de la solution aux normes d’accessibilité

Activité 2.5

Réingénierie du logiciel M8-M10

Mois-Hommes : 3 mois (ISEN), 10 jours (Urbilog)

Développement informatique par ISEN afin d’améliorer le prototype du logiciel en prenant en compte les recommandations émanant de l’analyse des besoins (action 2.2) et de réingénierie (action 2.3). La nouvelle version du logiciel sera développée respectant les référentiels officiels d’accessibilité et les tests d’usage réalisés par Urbilog. Le logiciel doit également permettre un suivi d’activité de l’utilisateur afin de pouvoir récupérer une information quantitative sur l’usage du logiciel pour la phase d’évaluation en routine (Action 2.7).

Urbilog définit les supports (web) de l’application, assiste les équipes de l’IESEN pour le développement et le respect des règles d’accessibilité.

Livrable : nouvelle version du logiciel

Activité 2.6

Déploiement du logiciel sur les PC des utilisateurs cibles M11

Mois-Hommes : 0.5 (ISEN)

Le logiciel développé sera déployé par l’ISEN sur les ordinateurs des utilisateurs ciblés dans l’Action 1, afin de pouvoir faire l’évaluation des usages et des tests seront effectués pour vérifier le bon fonctionnement du logiciel et la récupération des logs. Une formation à l’utilisation du logiciel sera également fournie. L’implémentation se fera au domicile de l’utilisateur ou en milieu scolaire.

Livrable : Tous les utilisateurs du panel de tests identifié pour l’évaluation de l’usage du logiciel en routine auront accès au logiciel sur leur ordinateur ou l’ordinateur utilisé à l’école.

Activité 2.7

Evaluation de l’usage du logiciel en routine Ces évaluations seront faites uniquement dans le cadre scolaire. Elles pourront être prévues par la suite au domicile de l’enfant.

Mois-Hommes : 4,5 mois (CIC-IT), 0.2 (ISEN)

Date : M12 à M18 => délai incompressible de 6 mois pour la réalisation de la tâche, à la réception du prototype fonctionnel.

Objectif : évaluer l’usage du logiciel en routine. Cette étape consiste à évaluer l’évolution de l’utilisation d’une version fonctionnelle et quasi finale du logiciel sur une période de 4 mois, en classe dans un premier temps (3 mois supplémentaires sont prévus pour la mise en place du protocole, le suivi des évaluations et du recrutement, l’analyse des données et la rédaction du livrable). Seule cette évaluation réalisée auprès d’un panel représentatif d’utilisateurs cibles permet d’assurer de la conformité du logiciel aux besoins des utilisateurs et s’assurer de son utilité et utilisation. L’impact de l’utilisabilité d’outils sur leur usage réel ne peut pas être évalué ailleurs que dans les situations d’usage dans lesquelles ces outils sont censés être utilisés. L’évaluation de l’usage réel du prototype permettra d’identifier comment l’outil s’intègre dans l’activité des enfants, d’évaluer son acceptabilité, la satisfaction qu’il procure aux utilisateurs.

Description du travail : Au moment des premières utilisations du prototype, des observations ethnographiques et des entretiens/questionnaires seront réalisés/passées avec les principaux utilisateurs. Diverses données qualitatives et quantitatives d’usage seront collectées (ex. satisfaction, acceptabilité, nombre d’utilisations (logs), blocages) durant la période. Puis, régulièrement (après le premier mois et à la fin de la période de test ou toutes les X utilisations) des mêmes données seront collectées afin d’étudier l’évolution d’usage de ces données. Une analyse automatique des connections permettra de s’assurer que l’outil est réellement utilisé afin de ne pas mésinterpréter les résultats.

Livrable : Un rapport d’évaluation présentera une analyse fine des comportements des utilisateurs cibles confrontés au logiciel. Ce document décrira les aspects positifs du logiciel, les problèmes d’ergonomie détectés.

Activité 2.8

Réingénierie du logiciel et labélisation Handitested

M19 – M21

Mois-Hommes : 1 (ISEN), X (Urbilog)

Développement informatique par ISEN afin de corriger tous les défauts du logiciel détectés lors de son évaluation en routine ou d’ajouter les fonctionnalités demandées par les utilisateurs. Des tests d’usage pour label Handitested seront effectués par Urbilog.

Livrable : version finale du logiciel labélisé Handitested