Action 3

Former et accompagner les animateurs des EPN à l’accueil des personnes en situation de handicap

Activité 3.1

Organiser une journée d’information/sensibilisation et présentation du programme d’information auprès des responsables et animateurs d’EPN

Les 164 EPN du Nord Pas de Calais seront invités à participer à une journée d’information au cours de laquelle seront présentés l’objectif de la formation, programme de la formation, le planning des sessions + ateliers de démonstrations des outils numériques

Activité 3.2

Organiser des formations en faveur des animateurs d’EPN

Organisation de 10 sessions de 5 jours dans les EPN pilotes identifiées dans la phase précédente

(2 x 2,5 jours, soit 4 jours par famille de déficience + 0.5 d’introduction en commun + 0.5 jour de conclusion en commun)

8 à 10 animateurs d’EPN participants par session

Formation en 2 axes :

  • Connaissance du public
  • Etude et présentation des ressources logicielles et matérielles + remise d’un kit d’aides techniques « multi handicap »

Activité 3.3

Développement informatique du programme de formation, sur la base d’une plateforme accessible de e-learning pour les animateurs (environnement numérique collaboratif), accessible sur le site internet du projet

Activité 3.4

Organisation et accompagnement des formations en ligne pour les animateurs et Mise en place d’une hotline post formation

Dans un objectif de pérennisation du projet et de mise en réseau des animateurs, les contenus de la formation seront transposés formation e-learning et les animateurs d’EPN seront accompagnés par des formateurs

Le concept de communauté d’apprentissage serait pertinent puisque cette mutualisation des connaissances, des pratiques entraine une fertilisation croisée et devient un moteur d’innovation sociétale.

Les concepts de communauté d’apprentissage, d’autoformation, de travail collaboratif, d’organisation apprenante et d’apprentissage situé constituent des réponses à même d’améliorer et de renouveler les contenus et d’ouvrir sur de nouveaux domaines qui n’étaient pas couverts par le numérique.et. L’existence de cette façon de procéder d’inscrit dans une démarche tout au long du parcours professionnel et rencontre un projet de formation tout au long de la vie pour les animateurs avec la perspective de mutualiser des actions avec d’autres réseaux de professionnels.

Le travail de fond consisterait à définir comment additionner toutes les expériences et savoirs au profit des uns et des autres.

Le modèle est celui du travail coopératif, collaboratif qui collecte les bonnes pratiques professionnelles et les savoir-faire. (Knowledge management et veille)